Le MIRAC prend de l’ampleur

Posté par calebirri le 21 février 2012

Initié par la rumeur improbable d’une candidature de monsieur Mermet à l’élection présidentielle  sous les couleurs du « MIRAC » (Mouvement Indépendant pour une Réelle Alternative Citoyenne), le mouvement de soutien à cette alternative citoyenne prend de l’ampleur : déjà des centaines de soutiens affluent sur le site http://lemirac.unblog.fr, et ce à tel point que les AMG (Auditeurs Modestes et Géniaux) de « Là-bas si j’y suis » ont décidé, suite à une réunion (en urgence ?) des ministres de l’altergouvernement le 17 février, de créer une association pour reprendre le flambeau.

Epaulés par les repaires qui essaiment aujourd’hui la France, on dit que les citoyens désireux de réaliser l’utopie font déjà le pied de grue devant leur mairie pour obtenir les parrainages nécessaires à la validation de la candidature, et on ne doute pas qu’ils y parviennent…

 

Bien sûr, toujours pas un mot dans les médias, mais on croit savoir que le MIRAC et son « altergouvernement » font peur à tous : monsieur Copé aurait déclaré « y a pas de mirac’ », tandis que d’autres rumeurs indiquaient le possible désistement de monsieur Mélenchon. L’UMP, d’accord avec le FN, auraient déclaré être contraints de s’allier contre le péril stalinien que représentait le MIRAC, et certains auraient même menacé, au PS, d’exclure du parti les maires accordant leurs signatures au MIRAC…

 

Quoiqu’il en soit, il faut tout de même rester vigilants face à cette initiative qui sonne comme un canular dont les ficelles sont un peu grosses : des ministres non professionnels au service non pas de l’Etat mais du peuple, des hommes et des femmes investis dans la recherche de l’intérêt général, des programmes qui font passer la justice sociale avant la rentabilité, si ce n’est pas de la science fiction !

 

Reste maintenant la question du candidat : Daniel Mermet président, voilà qui risquerait de faire s’en étouffer plus d’un, et peut-être même monsieur Mermet le premier. Car en réalité rien n’indique qu’il ait une quelconque intention de se présenter, ou même qu’il ait été tenu au courant de cette entreprise, et cela même s’il fait l’unanimité au sein des soutiens du MIRAC. Il faudra donc sans doute aux partisans de ce parti envisager dès à présent  la possibilité qu’il ne se porte pas candidat, et réfléchir à une autre personnalité susceptible de rassembler, et de porter la voix de ces millions de citoyens pleins d’espoir…

 

Mais canular ou pas, cette rumeur concernant la candidature d’une personnalité médiatique pose une question, celle de la présentation volontaire au sein d’une démocratie : alors qu’un candidat qui se croit suffisamment compétent pour assumer cette charge ne l’est sûrement pas (compétent), un candidat porté par le peuple mais qui ne s’en croit pas capable peut-il l’être plus ?

 

En attendant d’avoir des réponses, il ne nous reste plus qu’à constater les effets auto-réalisateurs de la rumeur, et pourquoi pas la propager nous-mêmes…. juste pour voir !

 

 

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr

Laisser un commentaire

 

lifeinsurance |
rencontresdelurais |
diminuonsladette |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | francoisevernalde2012
| tutenvassarkozy
| ahmedbencherif